Friday, May 26, 2017

Et si la place du Général de Gaulle devenait REELLEMENT une Zone de Rencontre?

Je voudrais remercier Séverine Grastilleur pour avoir pointé le danger auquel s’expose le piéton sur la place du Général de Gaulle à Fontenay-aux-Roses :


En effet le piéton doit s’y frayer un chemin à travers les voitures garées et ensuite tenter la traversée à ses risques et périls. Avant chaque traversée, il espère que la voiture qui arrive l’a bien vu. Ce n'est pas très apaisant. Et pour un enfant c’est loin d’être évident…

Je comprends la tentation de dessiner des passages piétons pour remédier à ce problème d'insécurité. Mais je pense que cette suggestion prend le problème à l’envers.

Je m’explique.

Qu’est-ce qu’une Zone de Rencontre ?
Il est utile de rappeler la place du Général de Gaulle dans son ensemble est une Zone de Rencontre indiquée par des panneaux :



Selon le Code de la Route cela signifie que le piéton y a la priorité absolue et partout sur les voitures. On quitte donc l’idée d’enfermer chaque utilisateur dans sa petite zone réservée (passage piéton, route pour voiture). On ouvre au contraire un grand espace où la voiture et le piéton se croisent partout en harmonie. C’est pour cela que la vitesse maximale y est réduite à 20 km/h, qui permet la convivialité, la civilité et la courtoisie.

En gros, la place du Général de Gaulle est une sorte d’énorme passage piéton où les voitures peuvent passer après avoir laissé passer le piéton !

Pourquoi ne pas tracer des passages piétons ?
Je pense qu’en traçant des passages piétons dans ce « grand passage piéton » on supprime la zone de rencontre. Au lieu d’apaiser la circulation en favorisant la rencontre, on dit aux automobilistes : « seulement ici sur ce passage piéton vous devez faire attention aux piétons, mais le reste de la route vous appartient et vous y avez la priorité ». Résultat : l’automobiliste n’est plus incité à faire attention partout comme dans une véritable Zone de Rencontre.

Comment sécuriser le piéton alors ?
Pour assurer la sécurité du piéton dans la Zone de Rencontre je pense qu’il faut aller au bout du concept de Zone de Rencontre. Cela signifie qu’il ne faut pas canaliser et limiter la rencontre mais au contraire la favoriser.

Cela peut se faire :

·         en créant de la visibilité : amener les automobilistes à se garer sous le parking du marché qui est quasi vide 93% du temps (13 demi-journées sur 14).
·         En créant une chaussée uniforme qui matérialise la rencontre plutôt que de l’éviter en créant des couloirs d’accélération comme sur la place de l’Eglise (lisez : http://oosterenvan.blogspot.fr/2017/04/la-place-de-leglise-reamenagee-quelles.html).
·         En matérialisant la rencontre dès l’entrée de la place du Général de Gaulle. Par exemple en faisant monter l’automobiliste sur un plateau uniforme pour lui faire sentir qu’il n’est plus dans « son couloir à lui », mais qu’il pénètre sur une place partagée.... de rencontre.

Je comprends que cette solution puisse paraître idéaliste et utopique. Pourtant elle est appliquée partout en France avec succès, même dans des grandes villes comme Lille :



Et si on ne veut pas l’appliquer car elle est utopiste, pourquoi alors avoir mis des panneaux Zone de Rencontre partout sur la place du Général de Gaulle ?

La place du Général de Gaulle changera bientôt de visage. Méditons donc sérieusement sur ces observations, pour un centre-ville plus apaisé, plus agréable, plus attractive pour tous. 

No comments:

Post a Comment