Monday, August 7, 2017

Des idées pour rendre Fontenay-aux-Roses plus cyclable

Et si on développait le vélo dans la ville? Il faudra d'abord regarder si la ville s'y prête. C'est ce qu'a voulu savoir la Mairie de Villejuif, qui a commandé une étude auprès d'un Hollandais (cliquer ici) pour mesurer la "cyclabilité" de la ville. J'en a tiré quelques bonnes idées pour rendre Fontenay-aux-Roses plus cyclable.

Faibles distances
La distance maximale à FAR est de 2,5 km. Cette petite distance (maximale!) se parcourt à vélo électrique en 10 minutes. Ajoutez 5 minutes supplémentaires pour un vélo mécanique, à cause du relief. C'est plus rapide que la voiture car jamais de problème pour se garer.

Proche de Paris
FAR se trouve à 6 km de Denfert Rochereau, une distance que vous parcourez en 25 minutes à vélo. Et vraiment de porte à porte, car zéro bouchon et vous ne perdez pas une minute pour vous garer. Démonstration: cliquez ici. Saviez vous d'ailleurs que traverser tout Paris ne prend que 36 minutes à vélo électrique (cliquez ici)?

Plus de parkings à vélo
  • "Faire ses courses à vélo n'est pas encouragé avec seulement 5 parkings-vélos dans la zone centrale avec sa forte densité de commerces". Idem à FAR: dans la rue commerçante principale entre la place du Général de Gaulle et la Cavée il n'y a que 7 arceaux à vélos, utilisés également par les scooters. Pour inciter les Fontenaisiens à faire leurs courses à vélo il serait utile d'installer plus d'arceaux avec un affichage clair (pour vélos? pour deux-roues motorisés? les deux?).
  • Il est plus difficile de convertir un automobiliste au vélo que de donner envie à un enfant de prendre le vélo. Le vélo apporte beaucoup à l'enfant: il le responsabilise, il lui donne de l'autonomie et il l'aide aussi à développer ses muscles. Pour mettre les jeunes Fontenaisiens en selle, il serait utile d'installer des parkings pour vélos et trottinettes dans les écoles. 
  • Les arceaux à vélos à la gare RER sont souvent vides. Ce n'est pas parce qu'il n'y a pas de cyclistes! C'est plutôt parce que les cyclistes ne veulent pas abandonner leur vélo pour toute la journée. Pour inciter les actifs à aller à la gare à vélo, il serait donc utile d'installer du stationnement sécurisé pour vélos. Aujourd'hui il n'y a aucun stationnement vélo sécurisé à la gare, et aucun stationnement vélo tout court devant l'entrée du côté de la Coulée Verte.

Stationnement vélo sécurisé.

  • "Le Plan de Déplacements Urbains en Ile-de-France (PDUIDF) propose de réserver une place de stationnement véhicule sur 50 aux vélos". L'espace nécessaire peut se trouver facilement là où le stationnement automobile est interdit: "sur une distance de cinq mètres en amont des passages piétons dans le sens de la circulation" (voir ici):




Plus de locaux à vélo (adaptés)
En discutant avec les Fontenaisiens j'ai appris qu'en réalité il y a beaucoup de personnes qui voudraient acheter un vélo. Mais elles ne le font pas pour une raison toute bête: absence de local à vélo pour le stationner. Et si le local à vélo existe, il est souvent difficile d'accès car situé au niveau -2, pas de rampe, mal éclairé, exigu, etc. Et souvent on ne peut pas y attacher son vélo, donc on ne l'utilise pas. Pour inciter les Fontenaisiens à acheter un vélo, il serait utile de promouvoir la présence d'un local à vélo adapté et facile à utiliser. A commencer par les centaines de logements qui seront bientôt construits dans le quartier des Paradis.

Il est aussi possible d'acheter un vélo pliable qui se range dans un placard et que vous pouvez amener dans les transports publics (voir cette vidéo).

Plus de Doubles Sens Cyclables
Les rues à sens unique ont été inventées pour la voiture (pour le vélo il n'y en a pas besoin):

Pour chercher ma baguette à vélo, je préfère ne pas avoir à faire un détour de deux, trois rues.

Si les automobilistes roulent lentement, les cyclistes passent sans danger à contre-sens. C'est difficile à croire peut-être, mais l'expérience le prouve:


C'est pourquoi le décret PAMA2 (voir ici) pour lutter contre la pollution et la sédentarité "généralise (...) les doubles sens cyclables aux aires piétonnes et à l'ensemble des voies où la vitesse maximale est inférieure ou égale à 30 km/h". Pour favoriser l'utilisation du vélo il serait utile de mettre en pratique cette législation, qui concerne l'ensemble du territoire de FAR (ville 30). Elle apaise la circulation et augmente la sécurité des cyclistes... et donc leur nombre.

Des pistes cyclables continues
"Le linéaire d'aménagements favorables est faible et trop dispersé pour être attractif pour les cyclistes". C'est le cas aussi à FAR. Pour encourager le cycliste, il serait donc utile de créer des itinéraires cyclables continus. Notamment le long des grands axes, car le cycliste aime bien les chemins rapides aussi. Et la place ne manque pas. L'avenue Dolivet par exemple est bordée de files permanentes de voitures mal garées, qui pourraient être remplacées par des pistes cyclables:


Ces trottoirs sont toujours occupés par des voitures.

Meilleure lisibilité panneaux de vitesse
FAR est une ville 30: la vitesse maximale est 30 km/h partout sauf dans les zones de rencontre (20 km/h). Mais comme les villes voisines ne sont pas des villes 30, les automobilistes traversant FAR ne le savent pas forcément. Surtout qu'ils ne voient pas forcément le panneau "Zone 30" en entrant dans la ville. Il est donc utile de rappeler la vitesse maximale, comme c'est déjà le cas à certains endroits:

Rue des Pierrelais: rappel de la vitesse maximale.

Rue des Fauvettes: rappel que l'automobiliste se trouve dans une zone 30.

Et de nombreuses autres bonnes idées:

  • Communication sur la place du vélo dans la ville, surtout que bientôt plus de 130 vélib' vont débarquer dans les rues de FAR.
  • Impliquer les acteurs de la ville dans le développement du vélo en créant une plate-forme de concertation consacrée au vélo: commune, associations, bailleurs sociaux, entreprises, parents d'élèves...
  • Donner l'exemple: acquisition par la ville de quelques vélos et vélos électriques mis à la disposition des salariés des entreprises pour une période d'essai.
  • Création d'un Plan de Déplacements Etablissements Scolaires (PDES) qui prévoie un vélobus, des séances d'initiation dès 4 ans....
  • Commencer par quelques interventions faciles pour inscrire le vélo dans la rue d'une façon visible et ludique: 



Vous voulez participer?
Si le vélo vous fait envie et si vous voulez participer à rendre FAR plus cyclable, n'hésitez pas à contacter FARàVélo. Renseignements ici.


No comments:

Post a Comment